“Tounes Okhra”: La Tunisie autrement

0
248

«Tounes Okhra » (La Tunisie autrement) vient d’organiser une conférence de presse dans son siège à l’Ariana pour présenter ce mouvement et dévoiler ses positions sur certains sujets d’actualité dans le pays.

Cette conférence a été animée par le porte-parole de ce mouvement, Dhia Ben Othmane, qui était accompagné de la Secrétaire Générale du parti Al Harak, Lamia Khemiri, et du Secrétaire Général du parti Wafa, Mondher Ben Ahmed.

Lors de ce rendez-vous, le porte-parole de ce mouvement, Dhia Ben Othmane, a présenté «Tounes Okhra » comme une nouvelle initiative politique ouverte aux compétences indépendantes « cleans», aux personnalités nationales et aux partis politiques patriotes qui cherchent l’intérêt de la Tunisie : « La Tunisie autrement » est la Tunisie qui est recherchée par les citoyens et ne se substitue pas aux partis et aux indépendants, mais qui est une Tunisie pour TOUS. Elle comprend un espace qui offre la possibilité d’agir et implique tout le monde sur la scène politique », a-t-il déclaré dans ce sens.

Toujours selon Dhia Ben Othmane, ce projet a été lancé depuis des mois pour finalement voir le jour officiellement depuis quelques semaines et ce après mures réflexions. Il a ajouté que les initiateurs de « Tounes okhra » sont des hauts cadres tunisiens indépendants qui ont pris contact avec plusieurs personnalités indépendantes et politiques dans l’objectif de créer un collectif électoral.

Le Secrétaire Général du parti Wafa, Mondher Ben Ahmed, a précisé par la suite que les priorités du mouvement sont la défense de la souveraineté de la Tunisie et la lutte contre la corruption, avec 3 urgences: l’amélioration du pouvoir d’achat, la santé, l’éducation. Il a souligné que l’idée de cette initiative avait été lancée suite à la crise profonde que traverse le pays sur le niveau politique, économique et social et qui sollicite un sauvetage.

La Secrétaire Générale du parti Al Harak, Lamia Khemiri, a indiqué par ailleurs que son parti ainsi que mouvement Wafa ont adhéré à ce projet parce qu’ils partagent ses convictions.

Les responsables de « Tounes Okhra » ont annoncé, lors de cette conférence de presse, la participation du mouvement aux prochaines élections législatives et présidentielle dans une liste de coalition comprenant des compétences indépendantes, des partis politiques et des personnalités nationales. Un certain nombre de partis politiques annonceront leur soutien et leur implication dans cette initiative. Des élections internes seront organisées pour sélectionner un candidat qu’ils soutiendront lors de la présidentielle.

Le porte-parole de ce mouvement, Dhia Ben Othmane, a conclu ce rendez-vous en déclarant que son objectif était de rassembler un certain nombre de partis et de personnalités indépendantes autour d’un commun accord pour le sauvetage et la reconstruction du pays.