Sfax pôle de santé Africain

0
353

 

Sfax va accueillir la semaine prochaine le Colloque international « Sfax pôle de santé Africain», qui se tiendra le 17 et 18 Mai 2017 à l’hôtel Golden Tulip de Sfax et sera organisé par le TABC, en partenariat avec la Chambre syndicale des cliniques privées de Sfax ainsi que la participation active du ministère de la santé et particulièrement Mme Samira Marai, qui a bien voulu inviter ses homologues Africains, dont plusieurs ont confirmé leur présence.

Le TunisiaAfrica Business Council initiateur de ce projet a organisé une conférence de presse pour présenter le programme et les invités du Colloque, venus de 11 pays : Burkina Faso, Guinée Conakry, Djibouti, Niger, Mauritanie, Cote d’ivoire, Gabon, Mali, Sénégal, Cameroun, Centre Afrique.

Le Président du TABC Bassem Loukil a indiqué par ailleurs que cet événement a été organisé à Sfax pour redynamiser toute cette région dont l’infrastructure est adéquate mais sous exploitée : un aéroport qui est au ralenti, et des cliniques en rodage depuis la baisse de la présence Libyenne.

La compagnie nationale aérienne Tunisienne, partenaire de TABC depuis plusieurs mois, semble même étudier la possibilité de l’ouverture d’une desserte aérienne entre Sfax et certaines capitales africaines pour ramener les patients afin de se faire soigner dans la capitale du Sud.

Le secrétaire général du TABC, Anis Jaziri, a présenté les délégations qui ont confirmé leur participation au colloque,venus des 11 pays de l’Afrique Subsaharienne, parmi lesquels des présidents de Conseil National de Santé, des directeurs généraux de CNSS, des directeurs généraux de caisses d’assurances, des directeurs de cliniques, des sociétés d’évacuation sanitaire, et des directeurs généraux d’assurance.

A mi-chemin entre l’Afrique et l’Europe, la Tunisie et Sfax en particulier offrira un point d’atterrissage alternatif très attractif aux patients des pays africains, pour lesquels la destination Europe est devenue difficilement accessible tant d’un point de vue visa, que cherté du déplacement.