Saida Agrebi se confesse dans un livre

0
83

L’ancienne présidente de l’Association tunisienne des mères (ATM), Saida Agrebi s’apprête à éditer un livre intitulé : « Destin d’une mère trahie par les…. De la Patrie : Parcours d’une Combattante de cœur ».

Ce livre en cours d’impression, et qui sortira dans quelques semaines en France, racontera le parcours de Saida Agrebi depuis son enfance en passant par ses études aux USA, son entrée dans l’associatif, sa création de l’Association Tunisienne des Mères pour arriver enfin à ses années sombres en exil forcé durant lesquelles elle a souffert de l’acharnement et des trahisons.

Il est à signaler que malgré son deuil et l’éloignement de ses petites-filles, Saida Agrebi essaye de se reconstruire à travers l’associatif auquel elle s’est toujours consacrée.

Elle a même créé en France une ONG Internationale appelée OISAT/WASAT pour la Solidarité, l’Amitié la Tolérance et la Paix.

Il est à noter que contrairement aux informations qui ont circulé ces derniers jours sur certains sites électroniques Saida Agrebi n’a pas l’intention de rentrer dans les prochains jours en Tunisie.

Bien qu’aucune charge n’ait été retenue contre elle et bien que la justice française l’ai innocentée dans un procès qui a été intenté depuis des années par les autorités tunisiennes, Saida Agrebi préfère continuer à vivre en France où elle a trouvé refuge depuis 2011 lorsqu’on l’a accusée de mille maux.