Ragheb Alama : Le charmeur de Monastir

0
384

Pari réussi pour l’hôtel Royal Thalassa de Monastir qui est parvenu à créer l’événement lors de la période du Réveillon à travers l’organisation d’un vrai festival artistique d’une rare qualité.

Profitant du fait que la période des festivités a coïncidé avec un long week-end prolongé, l’hôtel a offert à des milliers de ses clients des soirées inoubliables.

Les festivités ont débuté avec le spectacle du groupe-phénomène « Al Kitsch Al Arabi Al Assil ».

Lors d’une soirée riche en couleurs, en émotions et en souvenirs, destinée à toutes les tranches d’âge, les membres d’« Al Kitsch Al Arabi Al Assil » ont emporté plus de mille résidents de l’hôtel tous vêtus à l’orientale dans un voyage de nostalgie rythmé par les succès de la musique arabe des années 80, 90 et 2000.

Après l’hystérie impressionnante de la soirée d’ouverture, quelque 1250 résidents du Royal Thalassa Monastir ont vibré lors de la soirée du Réveillon avec les artistes Viviane Mrad, Allianza et DJ Bach qui ont assuré la première partie du Show avant la tant attendue montée sur scène de Ragheb Alama.

Trois générations de fans étaient au rendez-vous dans une salle bondée.

Le chanteur libanais a interprété ses nouvelles chansons cheftik tla5bat, ana ma bahazarch ou encore terekni le 7ali et plein d’autres titres de son large répertoire, mais il a aussi chanté, à la demande du public, d’anciennes chansons comme ya rait et bint sultan.

L’ambiance était festive et très joyeuse, surtout que la star libanaise a montré une affection très particulière au public présent.

En somme, le festival du Réveillon au Royal Thalassa Monastir a été un rendez-vous unique pour les fêtards et a représenté de réels moments de plaisir dans un cadre unique.

Mais il ne faut pas oublier dans ce cadre la contribution des partenaires et des autorités locales particulièrement le gouverneur les forces de la police et de la protection civile dans la réussite de cet événement.