Les stades démontables du Mondial Qatari seront installés en Tunisie

0
340

Faisant partie de la délégation tunisienne qui avait fait une visite au Qatar suite à une invitation du prince Tamim Ben Ahmed, le Ministre de la Jeunesse et du Sport et de l’insertion professionnelle Kamel Deguiche a profité de cette occasion pour s’entretenir à de nombreuses occasions avec son homologue qatari Salah Ben Ghanem El Ali.

Les entretiens entre les deux responsables ont été fructueux. Ils ont abouti au renforcement des relations bilatérales et à la promotion des investissements dans le domaine sportif.

La partie tunisienne s’est engagée à présenter les projets envisagés en Tunisie aux promoteurs qataris pour que le passage de la phase de l’étude et de l’évaluation à la phase de la concrétisation et de réalisation se fasse dans les meilleurs délais impartis.
Un accord a été également conclu pour le recrutement d’un grand nombre de compétences tunisiennes en matière de jeunesse et de sport dans l’organisation de la Coupe du Monde de Football Qatar 2022 avec la possibilité de continuer à recourir à leurs services dans les différentes manifestations sportives programmées dans ce pays frère pour les prochaines échéances eu égard à l’expérience des cadres tunisiens dans ce domaine bien précis.

Mieux encore, la partie qatarie s’est dite prête à étudier le dossier des travaux de rénovation et de modernisation de certaines enceintes sportives en Tunisie avec la possibilité de les doter des édifices démontables des stades utilisés lors du Mondial 2022 et particulièrement de celui du Ras Abu Aboud Stadium, ce stade unique de 40 000 places installé au sud-est de Doha au cœur d’un site de 450 000 m2 au bord de la mer.

Sa particularité est qu’il est entièrement démontable pour être réassemblé ailleurs ou transformé en plusieurs Arenas plus petites dont certaines sont promises à la Tunisie.

Une autre proposition a été aussi débattue au cours de ces réunions est celle qui concerne l’implantation d’un centre culturel tunisien au Qatar pour promouvoir l’échange de délégations des jeunes des deux côtés