Le président de la FTH hausse le ton

0
828

Face à l’inertie du gouvernement quant à la situation du secteur touristique depuis de longues années, le président de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie, Khaled Fakhfakh a haussé le ton, lors de son récent passage sur « Al Hiwar Ettounssi » en critiquant fortement les autorités.

“Sur les 760 hôtels répartis sur tout le territoire, 260 sont fermés. Et les hôtels continuent de fermer les uns après les autres. Il faut aller à Tozeur pour comprendre l’ampleur de la catastrophe”, a-t-il lancé, rappelant que le “tourisme en Tunisie c’est 20% du PIB, il s’agit d’un secteur clé de l’économie du pays”.

Selon Fakhfakh, « Le chiffre de 8 millions de touristes annoncé cette année, c’est juste pour faire la promotion ».

Par contre, ajoute-t-il, si les responsables font leur travail, on peut espérer atteindre ce chiffre. “Nous pouvons faire plus ! Les projections pour 2020 sont de 10 millions, il suffirait que les responsables gouvernementaux fassent bien leur travail”.

Le responsable a par contre indiqué qu’un diagnostic sérieux des causes de la crise du tourisme tunisien n’a jamais été fait et que « le gouvernement doit se pencher sérieusement sur la crise e de ce secteur sinistré et trouver lui des solutions. »