Le CIO approuve une enveloppe budgétaire à hauteur de 800 millions d’USD pour affronter la crise du COVID-19

0
275

Le comité international Olympique (CIO) prévoit qu’il devra supporter des couts à hauteur de 800 millions de dollars pour sa part de responsabilité dans l’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le prolongement de ses propres activités et le soutien au mouvement olympique dans son ensemble.

Ce montant sera couvert par le CIO lui-même, avec éventuellement un apport obtenu de la Fondation Olympique.

Ce montant comprend le coût de l’organisation des Jeux aux dates nouvellement fixées allant jusqu’à 650 millions d’USD pour le CIO, ainsi qu’une enveloppe financière pour le Mouvement olympique allant jusqu’à 150 millions d’USD et concernant notamment les Fédérations Internationales (FI), les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les organisations reconnues par le CIO, afin de leur permettre de maintenir leurs sports, leurs activités et leur soutien à leurs athlètes. Aujourd’hui, la commission exécutive du CIO a approuvé ce plan financier.

En ce moment, le CIO effectue une analyse approfondie de la situation afin d’évaluer l’impact de la crise de la COVID-19 sur toutes ses opérations. Il s’agit là d’un exercice complexe en raison des facteurs qui évoluent sans cesse et qui doivent être pris en considération dans le contexte actuel.

Le CIO, en tant que chef de file du Mouvement olympique, joue un rôle essentiel en soutenant ses partenaires durant l’épidémie de COVID-19. Pour manifester sa solidarité avec le Mouvement olympique, il a également mis en place une enveloppe financière allant jusqu’à 150 millions d’USD, dont peuvent bénéficier les FI, les CNO et les organisations reconnues par le CIO. Ce financement a pour but de les aider à poursuivre leur mission qui est de développer leurs sports, de se préparer pour les Jeux Olympiques et de soutenir leurs athlètes. Le CIO et ses partenaires sont encore en train d’analyser la situation afin d’évaluer les besoins au cas par cas.

Par ailleurs, le Conseil fédéral Suisse a décidé hier d’apporter un soutien aux FI qui ont leur siège en Suisse par le biais d’un programme conjoint avec le CIO. “Le CIO remercie le Conseil fédéral suisse pour sa proposition de soutenir conjointement avec lui les Fédérations Internationales de sport. Nous nous engageons pleinement à mener à bien ce programme de soutien aux Fédérations Internationales de sport en coopération avec les autorités suisses. Cette initiative est une belle reconnaissance de l’importance des Fédérations Internationales et du sport”, a déclaré le président du CIO, Thomas Bach.

Il a été annoncé précédemment que la Solidarité Olympique avait accru de 15 millions d’USD le budget consacré à ses programmes pour athlètes, lequel couvre des bourses destinées à plus de 1 600 athlètes de 185 CNO ainsi qu’à l’équipe olympique de réfugiés.

La Solidarité Olympique a également augmenté de 10,3 millions d’USD le budget alloué aux subventions du CIO pour la participation des CNO aux Jeux Olympiques. Ce budget additionnel permettra à la Solidarité Olympique de mettre à disposition des fonds supplémentaires liés aux coûts exceptionnels encourus par les CNO en raison du report des Jeux de Tokyo.

Ainsi que la déclaré le président Thomas Bach : “Le Mouvement olympique fait face à un défi sans précédent. Le CIO doit organiser pour la première fois des Jeux Olympiques reportés et doit aider ses partenaires à surmonter cette crise mondiale. Cette situation inédite exigera que nous nous montrions solidaires, créatifs, déterminés et flexibles. Nous devrons tous faire des sacrifices et des compromis. Des circonstances extraordinaires appellent des mesures extraordinaires. Cette situation exige que chacun d’entre nous fasse sa part et cela vaut pour nous tous, y compris le CIO. Avec les mesures financières prises aujourd’hui, nous répondons à ces besoins.”