L’ancien siège de l’ambassade d’Italie transformé en nouveau local de l’IMSET

0
417

Dans le cadre de sa stratégie de développement, le groupe Université Centrale, membre du réseau Honoris United Universities, premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé, vient d’inaugurer, le nouveau bâtiment de l’IMSET, Tunis.

Situé dans le bâtiment qui a longuement abrité le siège de l’ambassade d’Italie à la rue Jamel AbdelNaser en plein centre ville de Tunis, le nouveau local de l’IMSET est édifié sur un terrain de 1149m2. Il est composé d’un rez-de-jardin, un rez-de-chaussée et deux étages en plus de deux cours intérieures.

Il pourra accueillir jusqu’à 2000 étudiants.

A cette occasion le directrice générale de l’UCG a précisé que ce nouveau siège a été choisi pour diverses raisons dont sa beauté architecturale, sa glorieuse histoire et son emplacement stratégique dans un endroit facilement accessible à tous. Elle a ajouté dans ce sens, que des travaux pointus ont été assurés pour reconvertir cette construction italienne, qui date du début du 20ème, siècle, en une école moderne alliant le confort et la fonctionnalité requis dans l’enseignement de l’IMSET, sans pour autant toucher à son authenticité».

Mme Houbeb Ajmi a ajouté que ce nouveau bâtiment abritera les formations professionnelles assurées par l’IMSET, dont le contenu des programmes est adapté à la réalité du marché de l’emploi pour renforcer l’employabilité des diplômés grâce à de nombreux partenariats avec les entreprises.

De son côté, le directeur de l’IMSET Tunis Mr Samy Laarif, s’est dit félicité de cette inauguration en remerciant Mme Chedlia Ben Turkia fondatrice de l’IMSET et pionnière dans le domaine de la formation professionnelle privée qui a cru en ce projet qui se concrétise aujourd’hui.

Il a ajouté que l’IMSET ne lésine pas sur les moyens pour investir dans ce genre de bâtiment, dans l’humain et bien sur dans l’éducation, afin d’assurer aux jeunes des formations de qualité. : « Pour cela, nous mettons à disposition tous les moyens nécessaires tels que les centres de simulation et laboratoires high-tech, les salles de cours adaptés à un environnement propice à l’apprentissage et à la formation. »

De son coté le gouverneur de Tunis Chedly Bouallegue s’et réjouit de l’inauguration de ce nouveau local digne des plus grands centres de formation étrangers.

Il a ajouté que la formation professionnelle est plus que jamais nécessaire pour assurer l’employabilité des jeunes diplômés dans notre pays