Bchira Ben M’rad: Symbole de l’Islam des Lumières en cette période de turbulence

0
666

Née en 1913, Bchira Ben M’Rad a fondé la première Association Féminine Tunisienne. Avec Courage et Détermination, pendant un quart de siècle et jusqu’en 1956, cette jeune femme s’est battue pour délivrer les femmes de l’ignorance et leur ouvrir les portes du Savoir.

Elle a lutté pour l’Indépendance de la Tunisie en menant des manifestations féminines publiques, une révolution en soi! Pour la soutenir, le Leader Farhat Hached machait avec elle, dans les rangs des Femmes. Avec les membres de son Association, durant des années, elle a collecté de l’argent pour payer les études universitaires en France de jeunes Tunisiens- dont plusieurs sont devenus Ministres-. Elle a défendu le droit des Femmes à l’Education, à la participation à la vie Economique, Sociale et Politique de leur Pays.

Bchira Ben M’Rad a réussi à être l’alter ego du Mouvement du Néo-Destour pour l’Indépendance de la Tunisie. Elle était respectée, consultée et écoutée par les Leaders Emblématiques de la lutte pour l’indépendance de l’époque, Habib Bourguiba , Farhat Hached, Mongi Slim, Mahmoud El Matri et tous les autres. Le Roi Sidi Lamine Bey, approuvait et soutenait publiquement ses actions. Il l’a décorée de la Légion de Wissem El Iftikhar en 1950. La Princesse Aicha Bey, Fille du Roi Lamine Bey honorait de sa présnce les conférences et les grands évènements de l’Association.

Cette Semaine Sainte est celle du Mouled du Prophète Sayyidouna Mouhammad Salla Allahou alayhi wa Sallam. Il est important de préciser que dans les Statuts de l’UFM, fondée par Bchira Ben M’Rad, la célébration du Mouled figurait parmi les activités officielles de l’Association. Ainsi, chaque Mouled, entre autres célébrations, les cellules Régionales de l’UFM préparaient des Assidas gigantesques qu’elles distribuaient aux pauvres. Tout un Symbole, qui en dit long sur la place du Prophète Sayydouna Mouhammad Salla Allahou alayhi wa Sallam dans notre Société.

J’ai eu l’immense Honneur de collaborer, avec plusieurs organisations Nationales et des membres de la Famille, à l’organisation du Centenaire de Bchira Ben M’Rad en 2013, et c’est avec beaucoup d’émotion que j’écris cet Hommage. Ce Centenaire Bouleversant et Grandiose, organisé au Théâtre Municipal de Tunis, a été la première occasion pour que le nom de Bchira Ben M’Rad sorte enfin de l’oubli dans lequel elle a été plongée durant presque 60 ans. L’Histoire reprend toujours ses droits!

Bchira Ben M’Rad est née dans une Grande Famille Aristocratique et Religieuse de la Médina de Tunis. Elle était la Fille du Cheikh El Islam Sidi Mohamed Salah Ben M’Rad, la Nièce du Cadhi Mejless Echarâi et Mufti Sidi Mohamed En-Néji Ben M’Rad, la Nièce du Moudarress Tabaka Oula de la Zitouna et Juge du Tribunal Mixte de Tunis Sidi Mohamed Ibrahim Ben M’Rad, la Petite Fille du Bach Mufti Sidi Hmida Ben M’Rad et du Cheikh El Islam Sidi Mahmoud Belkhodja.

C’est de cette lignée de Savants de la Mosquée Ez-Zitouna qu’est née la Pionnière de l’Emancipation des Femmes par l’Education et l’Action Citoyenne. Dans cette Famille de Savants de la plus haute érudition, Militants pour l’indépendance, Fins lettrés, Mélomanes, et Farouches défenseurs de l’Islam Eclairé, Lella Bchira a trouvé soutien, encouragements et respect pour libérer la Femme des ténèbres où la décadence de nos sociétés de l’époque l’a menée, loin, bien loin des préceptes de l’ISLAM DE LA ZITOUNA, L’ISLAM DES LUMIERES.

Il faut rappeler aux plus jeunes ce qu’est La Mosquée Ez-Zitouna: c’est la Première Université du Monde, fondée il ,y a 1300 ans, c’est le Phare qui illumine le chemin de tous les Savants en Islam, qui venaient en Tunisie écouter nos Illustres Oulémas et saisir l’essance de l’ISLAM DES LUMIERES. Au Gradé Français qui, au milieu des années 1940 menaçait Cheikh El Islam Sidi Mohamed Salah Ben M’Rad en raison des actions de l’Association de Lella Bchira , il répondait fermement : “Ma Fille Bchira est Libre, elle agit comme bon lui semble “. C’est dire ce qu’est L’Islam véritable, L’Islam des Lumières, porteur de modernité, de respect de l’autre et d’ouverture.

En cette période de turbulences identitaires gravissimes, d’images brouillées et de violences inouïes autour de l’Islam, Bchira Ben M’Rad, cette Femme Pionnière de la l’Emancipation de la Femme Tunisienne et Leader Incontestée, née dans l’enceinte de l’Islam des Lumières de la Zitouna, devient plus qu’un SYMBOLE, un REPERE pour tous les Tunisiens et pour les Musulmans du monde entier.

Dr. Sonia Ben M’Rad (Chercheure, entrepreneure et présidente fondatrice de FLMT- Femmes Leaders Mondiales de Tunisie)