Affaire BFT: le groupe Abdennadher précise

0
147

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 28 février 2018, le groupe Abdennadher s’est exprimé à propos de la polémique provoquée par les derniers rebondissements de l’affaire de la Banque Franco-Tunisienne.

Le groupe Abdennadher a précisé qu’il a collaboré avec la BFT dans le respect des lois et des normes de transparence régissant les opérations financières.

Il a affirmé qu’il a bénéficié de 32 Millions de dinars de crédits avant et après la révolution et a concédé les garanties nécessaires, et ce pour financier ses investissements et activités industrielles et exportatrices, à l’instar de toutes les entreprises économiques dans le monde.

Le groupe a annoncé avoir payé 85% de ses dettes envers la BFT, soit 33 millions de dinars et que le paiement des 15% restants se fera selon le calendrier déjà établi.

Il a également souligné que ces opérations ne portent pas sur des crédits de consommation mais pour le financement du cycle de production. Ces crédits ne représentent que 2% du chiffre d’affaires du groupe.

Le communiqué indique également que certaines parties veulent faire croire aux tunisiens que la collaboration entre la BFT et le groupe de Lotfi Abdennadher est entachée de fraudes ou de corruption et que cela s’inscrit dans le cadre de leur tentatives d’induire les tunisiens en erreur et de diaboliser les hommes d’affaires ce qui est de nature à perturber l’activité économique dans le pays et à ternir la réputation des institutions nationales.

Le groupe Abdennadher a indiqué qu’il est disposé à présenter tous les documents et preuves sur la conformité de ses opérations financières et qu’il défendra sa réputation, par tous les moyens légaux. Il a annoncé qu’il continuera ses investissements et ses activités pour redorer le blason de la Tunisie sur les marchés internationaux et l’aider à défier les difficultés et les complots.